[LUTTER CONTRE L’HOMOPHOBIE] Hannah Gadsby, une humoriste engagée

True Story

0:00
14:32
10
10

[LUTTER CONTRE L’HOMOPHOBIE] Hannah Gadsby, une humoriste engagée

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, nous avons souhaité mettre en avant le parcours d’une humoriste engagée dans la lutte contre l’homophobie : Hannah Gadsby. En 2018, la comédienne australienne présente son stand-up “Nanette” sur Netflix, qui rencontre un succès fulgurant. Un one-woman show où elle dénonce les stéréotypes et évoque ses traumas vécus en tant que femme lesbienne. De son coming-out à son engagement, découvrez sa True Story. 

Une enfance dans la honte et le secret

Hannah Gadsby naît le 12 janvier 1978 à Smithton en Tasmanie, un État de l’Australie. Elle est la plus jeune d’une fratrie de 5 enfants. Son père est professeur de mathématiques et sa mère femme de ménage dans un golf. La jeune Hannah pratiquera d’ailleurs cette activité jusqu’à l’adolescence. Madame Gadsby a, dans le fond, toujours su que sa fille Hannah était homosexuelle. Mais en Tasmanie, à cette époque, être attiré par une personne du même sexe est encore considéré comme illégal. En effet, là bas, si on “choisit d’être gay”, il vaut mieux se payer un aller pour le continent, et ne jamais revenir. Pendant ses jeunes années, Hannah vit dans la honte et le secret. Elle met 10 ans à accepter son homosexualité et jusque là, se cache dans ses blagues. Quelques années plus tard, elle décide de quitter sa terre natale qu’elle a tant aimé, mais où il ne fait pas bon d’aimer les femmes… quand on est soi-même une femme.

La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.

Ecriture et réalisation Celia Brondreau

Voix : Andréa Brusque

Crédit photo : Inconnu

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

La Dame Blanche, une légende urbaine plus vraie qu’on ne le pense

True Story

Bertha von Suttner, la première femme devenue Nobel de la paix

True Story

L'affaire du pain maudit, ou quand tout un village vire à la folie

True Story

The podcast True Story has been added to your home screen.

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, nous avons souhaité mettre en avant le parcours d’une humoriste engagée dans la lutte contre l’homophobie : Hannah Gadsby. En 2018, la comédienne australienne présente son stand-up “Nanette” sur Netflix, qui rencontre un succès fulgurant. Un one-woman show où elle dénonce les stéréotypes et évoque ses traumas vécus en tant que femme lesbienne. De son coming-out à son engagement, découvrez sa True Story. 

Une enfance dans la honte et le secret

Hannah Gadsby naît le 12 janvier 1978 à Smithton en Tasmanie, un État de l’Australie. Elle est la plus jeune d’une fratrie de 5 enfants. Son père est professeur de mathématiques et sa mère femme de ménage dans un golf. La jeune Hannah pratiquera d’ailleurs cette activité jusqu’à l’adolescence. Madame Gadsby a, dans le fond, toujours su que sa fille Hannah était homosexuelle. Mais en Tasmanie, à cette époque, être attiré par une personne du même sexe est encore considéré comme illégal. En effet, là bas, si on “choisit d’être gay”, il vaut mieux se payer un aller pour le continent, et ne jamais revenir. Pendant ses jeunes années, Hannah vit dans la honte et le secret. Elle met 10 ans à accepter son homosexualité et jusque là, se cache dans ses blagues. Quelques années plus tard, elle décide de quitter sa terre natale qu’elle a tant aimé, mais où il ne fait pas bon d’aimer les femmes… quand on est soi-même une femme.

La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.

Ecriture et réalisation Celia Brondreau

Voix : Andréa Brusque

Crédit photo : Inconnu

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
True Story

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install