Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 1

True Story

0:00
00:16:30
10
10

Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 1

Le 12 octobre 2000, un homme de 60 ans, d’une élégance et d’une discrétion infinies, au regard d’une intensité rare, un homme qui a failli être réduit au silence par son gouvernement, monte sur scène, pour recevoir l'un des prix les plus prestigieux du monde : le prix Nobel de la littérature. Son nom : Gao Xingjian. Il se fait rare dans les médias mais cet écrivain, dramaturge, metteur en scène, réalisateur et peintre, a accepté de nous livrer un entretien exclusif. Comment s’impose-t-il aujourd’hui comme l’un des plus grands penseurs de notre siècle ? De dissident chinois, réfugié politique en France à prix Nobel, découvrez sa True Story !

Un homme libre mais réfugié politique

En 1989, le gouvernement chinois tue froidement des centaines de manifestants sur la place Tian’anmen. Cette affaire, aussi incroyable soit-elle, a été passée sous silence pendant des dizaines d’années. Mais Gao Xingjian en 1989 décide de mettre des mots sur l’indicible, au travers d’une pièce de théâtre. Son avant-gardisme, sa liberté de pensée et ses théories littéraires vont délibérément à l’encontre des doctrines et du silence imposés par le régime. Ses textes sont censurés et Gao Xingjian devient “persona non grata” sur le territoire chinois, il ne retournera plus jamais dans le pays de son enfance.

Une passion pour la langue française qui le mènera au prix Nobel de la littérature

En 2000, il était impossible de présager que le prix Nobel irait à un auteur de langue chinoise puisque depuis sa création en 1901, jamais un auteur chinois n’avait été nommé ! Pourtant, à la surprise générale, c’est Gao Xingjian, dissident chinois encore peu connu sur la scène des lettres mondiales, qui reçoit ce prix Nobel en 2000 ! Les jurés de Stockholm décident par là de couronner l’œuvre d’un auteur qui entreprend de réhabiliter les pouvoirs de l’individu dans une société qui les nie.

Son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.

Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous :

Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 1

Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 2

Eiichirō Oda, le mystérieux mangaka le plus lu au monde - Partie 1

Eiichirō Oda, le mystérieux mangaka le plus lu au monde - Partie 2

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Nostradamus, l'homme qui aurait prédit le monde d'aujourd'hui

True Story

Ruth Bader Ginsburg, une femme de loi devenue icône de tout un pays

True Story

Ragnar Lodbrok, le plus légendaire de tous les Vikings

True Story

The podcast True Story has been added to your home screen.

Le 12 octobre 2000, un homme de 60 ans, d’une élégance et d’une discrétion infinies, au regard d’une intensité rare, un homme qui a failli être réduit au silence par son gouvernement, monte sur scène, pour recevoir l'un des prix les plus prestigieux du monde : le prix Nobel de la littérature. Son nom : Gao Xingjian. Il se fait rare dans les médias mais cet écrivain, dramaturge, metteur en scène, réalisateur et peintre, a accepté de nous livrer un entretien exclusif. Comment s’impose-t-il aujourd’hui comme l’un des plus grands penseurs de notre siècle ? De dissident chinois, réfugié politique en France à prix Nobel, découvrez sa True Story !

Un homme libre mais réfugié politique

En 1989, le gouvernement chinois tue froidement des centaines de manifestants sur la place Tian’anmen. Cette affaire, aussi incroyable soit-elle, a été passée sous silence pendant des dizaines d’années. Mais Gao Xingjian en 1989 décide de mettre des mots sur l’indicible, au travers d’une pièce de théâtre. Son avant-gardisme, sa liberté de pensée et ses théories littéraires vont délibérément à l’encontre des doctrines et du silence imposés par le régime. Ses textes sont censurés et Gao Xingjian devient “persona non grata” sur le territoire chinois, il ne retournera plus jamais dans le pays de son enfance.

Une passion pour la langue française qui le mènera au prix Nobel de la littérature

En 2000, il était impossible de présager que le prix Nobel irait à un auteur de langue chinoise puisque depuis sa création en 1901, jamais un auteur chinois n’avait été nommé ! Pourtant, à la surprise générale, c’est Gao Xingjian, dissident chinois encore peu connu sur la scène des lettres mondiales, qui reçoit ce prix Nobel en 2000 ! Les jurés de Stockholm décident par là de couronner l’œuvre d’un auteur qui entreprend de réhabiliter les pouvoirs de l’individu dans une société qui les nie.

Son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.

Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous :

Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 1

Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 2

Eiichirō Oda, le mystérieux mangaka le plus lu au monde - Partie 1

Eiichirō Oda, le mystérieux mangaka le plus lu au monde - Partie 2

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share
True Story

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install