Valery Legasov, le physicien de Tchernobyl - Partie 1

True Story

0:00
00:12:32
10
10

Valery Legasov, le physicien de Tchernobyl - Partie 1

True Story

Il est le physicien qui dirige la commission qui enquête sur l’explosion nucléaire de Tchernobyl. Partisan de la transparence alors que le gouvernement préfère minimiser la catastrophe aux yeux du public en leur cachant la réalité, c’est l’homme qui a découvert et dévoilé au public les vérités sur l’accident. Nombreux sont ceux qui le considère comme le seul personnage rationnel impliqué dans les retombées de la catastrophe. Pourtant, deux ans après l’accident, il met fin à ses jours de manière inattendue. Son nom: Valery Legasov. A travers son combat et ses découvertes, découvrez sa True Story. 

Nombreux sont les mystères qui planent sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Pourquoi la centrale a-t-elle explosé ? Quelles en sont les conséquences directes sur les populations locales ? Quel en sera l’impact à long terme ? Doit-on craindre les autres centrales ? Après l’accident, un physicien enquête sur toutes ces questions. Et malgré les barrières du gouvernement, il cherche à dévoiler au monde les réalités sur l’accident nucléaire. 

Physicien de talent

Valery Legasov né le 1er septembre 1936 à Toula en RSFS de Russie. Excellent élève à la nature d’un leader, il entreprend ses études à l’Institut de chimie et de technologie Mendeleïev de Moscou. Il écrit une brillante thèse et reçoit une offre pour faire un doctorat à l’institut de l’énergie atomique de Kourtchatov. Mais Valery préfère attendre et travaille deux ans dans l’usine de chimie sibérienne de Tomsk pour se faire une expérience pratique avant de rejoindre l’institut. Làbas, il se fait vite un nom pour ses talents dans le domaine de la chimie des gaz rares, et reçoit de nombreuses récompenses d’Etat.

Parmis les études qu’il mène dans le domaine de la chimie physique et des explosifs, Valery se penche sur les réacteurs RMBK-1000 et découvre qu’il serait nécessaire de trouver une nouvelle méthodologie de sécurité pour prévenir des catastrophes. Il propose de protéger les réacteurs nucléaires avec un bouclier de protection. Ses collègues refusent sa proposition. D’après lui “C'est ainsi que vit le jour une génération d'ingénieurs qui, certes, étaient qualifiés dans leur travail mais qui manquaient d'esprit critique envers les équipements et les systèmes garantissant leur sécurité... Le doute commença à s'installer dans mon esprit car il me semblait urgent d'innover, d'essayer de prendre de la distance et d'agir différemment.”

Le 26 avril 1986, lors d’une conférence matinale à l’Institut Kurtchatov de l’énergie atomique, dont il est le directeur adjoint, Valery apprend qu’il y “a eu une sorte d’accident” à Tchernobyl, et qu’il est nommé à la commission spéciale du gouvernement pour gérer cette catastrophe.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
Episodes
Date
Durée

Le podcast "True Story" a bien été ajouté à votre écran d'accueil !

Il est le physicien qui dirige la commission qui enquête sur l’explosion nucléaire de Tchernobyl. Partisan de la transparence alors que le gouvernement préfère minimiser la catastrophe aux yeux du public en leur cachant la réalité, c’est l’homme qui a découvert et dévoilé au public les vérités sur l’accident. Nombreux sont ceux qui le considère comme le seul personnage rationnel impliqué dans les retombées de la catastrophe. Pourtant, deux ans après l’accident, il met fin à ses jours de manière inattendue. Son nom: Valery Legasov. A travers son combat et ses découvertes, découvrez sa True Story. 

Nombreux sont les mystères qui planent sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Pourquoi la centrale a-t-elle explosé ? Quelles en sont les conséquences directes sur les populations locales ? Quel en sera l’impact à long terme ? Doit-on craindre les autres centrales ? Après l’accident, un physicien enquête sur toutes ces questions. Et malgré les barrières du gouvernement, il cherche à dévoiler au monde les réalités sur l’accident nucléaire. 

Physicien de talent

Valery Legasov né le 1er septembre 1936 à Toula en RSFS de Russie. Excellent élève à la nature d’un leader, il entreprend ses études à l’Institut de chimie et de technologie Mendeleïev de Moscou. Il écrit une brillante thèse et reçoit une offre pour faire un doctorat à l’institut de l’énergie atomique de Kourtchatov. Mais Valery préfère attendre et travaille deux ans dans l’usine de chimie sibérienne de Tomsk pour se faire une expérience pratique avant de rejoindre l’institut. Làbas, il se fait vite un nom pour ses talents dans le domaine de la chimie des gaz rares, et reçoit de nombreuses récompenses d’Etat.

Parmis les études qu’il mène dans le domaine de la chimie physique et des explosifs, Valery se penche sur les réacteurs RMBK-1000 et découvre qu’il serait nécessaire de trouver une nouvelle méthodologie de sécurité pour prévenir des catastrophes. Il propose de protéger les réacteurs nucléaires avec un bouclier de protection. Ses collègues refusent sa proposition. D’après lui “C'est ainsi que vit le jour une génération d'ingénieurs qui, certes, étaient qualifiés dans leur travail mais qui manquaient d'esprit critique envers les équipements et les systèmes garantissant leur sécurité... Le doute commença à s'installer dans mon esprit car il me semblait urgent d'innover, d'essayer de prendre de la distance et d'agir différemment.”

Le 26 avril 1986, lors d’une conférence matinale à l’Institut Kurtchatov de l’énergie atomique, dont il est le directeur adjoint, Valery apprend qu’il y “a eu une sorte d’accident” à Tchernobyl, et qu’il est nommé à la commission spéciale du gouvernement pour gérer cette catastrophe.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
S'abonner Installer Partager

Merci pour votre abonnement !

Pour une meilleure expérience, pensez aussi à installer l'application.

Installer