Simone Veil, une vie de combats - Partie 1

True Story

0:00
13:02
10
10

Simone Veil, une vie de combats - Partie 1

Elle s’est battue pour sa vie et celle de toutes les femmes. Elle est l’une des figures politiques françaises les plus emblématiques et populaires. Après avoir vécu l'enfer à Auschwitz, elle devient la première femme à occuper certains postes politiques en France. Parmi ses combats gagnés: la légalisation de l’avortement en France. Son nom: Simone Veil. Au fil de ses épreuves et accomplissements, découvrez sa True Story. 

Tout le monde a déjà entendu parler de Simone Veil. Pourtant, connaissez-vous réellement son histoire? Retour sur son parcours tant inspirant qu’incroyable.

Une adolescence bouleversée

Simone Jacob est née le 13 juillet 1927 à Nice, dans une famille juive non-religieuse, incroyablement cultivée et amoureuse de la France. Elle est la cadette de 4 enfants. La jeune fille entretient une relation fusionnelle avec sa maman Yvonne. Mais la Seconde Guerre mondiale va lui apporter une adolescence tragique.

Après l’offensive allemande de 1940, André Jacob, le père de Simone, architecte, se voit retirer le droit d’exercer son métier. Le sud de la France sous occupation italienne représente un refuge pour les Juifs français.  

9 septembre 1943

La Gestapo arrive dans la région. La famille Jacob se disperse pour se cacher. En mars, Simone passe le bac. Les dates de l’examen ont été avancées de 3 mois par crainte d’un débarquement par la Méditerranée. Le lendemain, Simone, âgée de 17 ans est arrêtée par la Gestapo. Les SS retrouvent les traces de sa famille dans les jours qui suivent.  

60 ans plus tard, elle revient sur sa déportation sur le plateau de “Culture et dépendances” sur France 3 “J’ai passé mon Bacho et j’avais une carte d’identité dont je pensais qu’elle était très sûre et je prenais le risque d’aller à la bibliothèque à Nice parce que je n’allais pas au lycée mais je travaillais à la bibliothèque, je sortais quelques fois avec des amis, et j’ai été arrêtée dans la rue par une équipe de la Gestapo […]”

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Unabomber, le plus terrible des mathématiciens

True Story

Georges Brassens, le poète qui ne voulait pas être chanteur

True Story

L’affaire Marguerite de Carrouges, un procès qui a agité toute la France

True Story

The podcast True Story has been added to your home screen.

Elle s’est battue pour sa vie et celle de toutes les femmes. Elle est l’une des figures politiques françaises les plus emblématiques et populaires. Après avoir vécu l'enfer à Auschwitz, elle devient la première femme à occuper certains postes politiques en France. Parmi ses combats gagnés: la légalisation de l’avortement en France. Son nom: Simone Veil. Au fil de ses épreuves et accomplissements, découvrez sa True Story. 

Tout le monde a déjà entendu parler de Simone Veil. Pourtant, connaissez-vous réellement son histoire? Retour sur son parcours tant inspirant qu’incroyable.

Une adolescence bouleversée

Simone Jacob est née le 13 juillet 1927 à Nice, dans une famille juive non-religieuse, incroyablement cultivée et amoureuse de la France. Elle est la cadette de 4 enfants. La jeune fille entretient une relation fusionnelle avec sa maman Yvonne. Mais la Seconde Guerre mondiale va lui apporter une adolescence tragique.

Après l’offensive allemande de 1940, André Jacob, le père de Simone, architecte, se voit retirer le droit d’exercer son métier. Le sud de la France sous occupation italienne représente un refuge pour les Juifs français.  

9 septembre 1943

La Gestapo arrive dans la région. La famille Jacob se disperse pour se cacher. En mars, Simone passe le bac. Les dates de l’examen ont été avancées de 3 mois par crainte d’un débarquement par la Méditerranée. Le lendemain, Simone, âgée de 17 ans est arrêtée par la Gestapo. Les SS retrouvent les traces de sa famille dans les jours qui suivent.  

60 ans plus tard, elle revient sur sa déportation sur le plateau de “Culture et dépendances” sur France 3 “J’ai passé mon Bacho et j’avais une carte d’identité dont je pensais qu’elle était très sûre et je prenais le risque d’aller à la bibliothèque à Nice parce que je n’allais pas au lycée mais je travaillais à la bibliothèque, je sortais quelques fois avec des amis, et j’ai été arrêtée dans la rue par une équipe de la Gestapo […]”

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
True Story

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install