Les Beltracchi et leurs peintures "à la façon de"

True Story

0:00
00:09:41
10
10

Les Beltracchi et leurs peintures "à la façon de"

C’est l’une des plus grandes supercheries de l’histoire de l’art. Un couple allemand au look hippie chic, fait croire qu’il aurait hérité d’une collection de toiles d’artistes renommés, jusque là disparues. Lui, peint des œuvres “à la façon de”, et elle, s’occupe de leur vente. Leurs noms: Wolfgang et Hélène Beltracchi. Découvrez leur True Story.

Jeunesse et influences

Wolfgang Beltracchi naît en Allemagne en 1951 sous le nom de Fischer. Le jeune garçon baigne dès l’enfance dans le milieu de l’art. Son père est peintre d’églises et restaure des oeuvres d’art. A l’âge de 17 ans, le jeune garçon turbulent est expulsé de l’école ordinaire et se lance dans des études d’art. En 1973, Wolfgang laisse tomber son école pour mener une vie nomade en Europe et Afrique du Nord en adoptant l’esprit du mouvement hippie. Il avouera plus tard avoir régulièrement consommé des drogues hallucinogènes.

En 1992, Wolfgang Fischer rencontre Hélène Beltracchi. Ils se marient en 1993 et Wolfgang prend le patronyme de sa femme.

Wolfgang et ses reproductions de peintures

Wolfgang commence très jeune à reproduire des artistes. Il débute en intégrant aux paysages de peintres du dimanche des silhouettes façon Bruegel, pour leur donner de la valeur. A 14 ans, il se lance le défi de reproduire La mère et l’enfant de Pablo Picasso et impressionne son père. Le premier tableau qu’il peint intégralement et met en vente est une oeuvre originale d’Hendrick Avercamp. Cette reproduction lui rapporte 2500€.

Ecoutez la suite...

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Nostradamus, l'homme qui aurait prédit le monde d'aujourd'hui

True Story

Ruth Bader Ginsburg, une femme de loi devenue icône de tout un pays

True Story

Ragnar Lodbrok, le plus légendaire de tous les Vikings

True Story

The podcast True Story has been added to your home screen.

C’est l’une des plus grandes supercheries de l’histoire de l’art. Un couple allemand au look hippie chic, fait croire qu’il aurait hérité d’une collection de toiles d’artistes renommés, jusque là disparues. Lui, peint des œuvres “à la façon de”, et elle, s’occupe de leur vente. Leurs noms: Wolfgang et Hélène Beltracchi. Découvrez leur True Story.

Jeunesse et influences

Wolfgang Beltracchi naît en Allemagne en 1951 sous le nom de Fischer. Le jeune garçon baigne dès l’enfance dans le milieu de l’art. Son père est peintre d’églises et restaure des oeuvres d’art. A l’âge de 17 ans, le jeune garçon turbulent est expulsé de l’école ordinaire et se lance dans des études d’art. En 1973, Wolfgang laisse tomber son école pour mener une vie nomade en Europe et Afrique du Nord en adoptant l’esprit du mouvement hippie. Il avouera plus tard avoir régulièrement consommé des drogues hallucinogènes.

En 1992, Wolfgang Fischer rencontre Hélène Beltracchi. Ils se marient en 1993 et Wolfgang prend le patronyme de sa femme.

Wolfgang et ses reproductions de peintures

Wolfgang commence très jeune à reproduire des artistes. Il débute en intégrant aux paysages de peintres du dimanche des silhouettes façon Bruegel, pour leur donner de la valeur. A 14 ans, il se lance le défi de reproduire La mère et l’enfant de Pablo Picasso et impressionne son père. Le premier tableau qu’il peint intégralement et met en vente est une oeuvre originale d’Hendrick Avercamp. Cette reproduction lui rapporte 2500€.

Ecoutez la suite...

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share
True Story

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install