"Ted, drôle de coco" : les cons sont-ils toujours ceux qu'on croit ?

Puzzle

0:00
00:06:36
10
10

"Ted, drôle de coco" : les cons sont-ils toujours ceux qu'on croit ?

Trois ans après son dernier film “Au revoir là-haut”, Albert Dupontel revient au cinéma en tant que réalisateur avec son film, très attendu, “Adieu les cons”. L'occasion rêvée pour toute l’équipe de Puzzle de parler cette semaine, des cons ! Et vous allez voir, dans la culture, comme partout, il n’en manque pas !

"Ted, drôle de coco", d'Emilie Gleason

Aux premiers abords, le héros du livre "Ted, drôle de coco" d'Emilie Gleason, a tout l’air d’un con. Ted, c’est un grand mec, avec des épaules larges et des bras tout fins, et surtout de très grandes jambes. Un grand dégingandé quoi. Tous les matins, il se lève, enfile sa chemise et son pantalon, avale ses céréales et son lait, court au métro et rejoint la bibliothèque où il travaille. Tout semble normal dans cette routine bien huilée. Sauf qu’entre ces actions tout à fait ordinaires, on remarque des petits trucs qui font qu’on commence à se dire qu’il est un petit peu bizarre...

Qui sont vraiment les cons ?

Quelques pages plus tard, on apprend que Ted n’est pas juste un “drôle de coco”, un garçon un peu “zinzin”, comme les gens le décrivent. Non, en fait, Ted est autiste Asperger. Du coup, on regarde les choses sous un autre angle. Peut-être qu’en apparence, quand on ne sait pas, avec notre méchanceté ordinaire, on se dirait que Ted est un peu con. La différence, c’est que lui n’a pas l’intention de nuire, et surtout, que ces petites choses qu’on trouve agaçantes chez lui, c’est ce qui l’aide à se rassurer et vivre une vie normale. A l’opposé, une société qui préfère isoler les personnes neuroatypiques, qui médicalise la moindre différence en se souciant trop peu des risques et des séquels des patients, et qui valorise la norme plus que la diversité, ça pourrait ressembler à une société de cons. Alors, les cons sont-ils toujours ceux qu’on croit ?

Retrouvez tous les épisodes de cette semaine spéciale cons ici : 

Le con, une espèce indémodable au théâtre

Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration