Pourquoi "I may destroy you" est une des séries les plus importantes de 2020

Puzzle

0:00
00:07:14
10
10

Pourquoi "I may destroy you" est une des séries les plus importantes de 2020

Nous sommes déjà en octobre et qui dit octobre dit “rose”, pour l’octobre rose. Un mois spécial pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein qui touche encore beaucoup de femmes. A cette occasion, l’équipe de Puzzle a voulu profiter de cette semaine de lancement pour mettre en lumière des femmes fortes ou des militantes à travers le prisme de la culture. A cette occasion, John et Zen vont nous parler d'une des séries les plus importantes de 2020 selon eux : I may destroy you, enfin disponible en intégralité sur OCS.

Une série inspirée de faits réels

"I may destroy you" est une série écrite, produite, co-réalisée et interprétée par Michaela Coel. Un soir, l'actrice et scénariste sort boire un verre avec des amis. Droguée par un inconnu, Michaela Coel est violée. Ce traumatisme personnel est à l'origine de la série "I May Destroy You", qu'elle a écrite et coréalisée, et dans laquelle la comédienne désormais âgée de 32 ans incarne Arabella, jeune autrice à succès, icône de sa génération, qui vit le même viol.



Un chef d'oeuvre

Malgré la violence du sujet, on ne suffoque jamais. Michaela, comme Arabella, son personnage à l’écran, écrit comme une funambule. La dramaturgie n’est jamais exacerbée, il n’y a aucun pathos, ni manichéisme facile. Le tout porté par le caractère du personnage principal incarnée par Michaela Coel, qui crève l’écran, et qui apporte une sorte de détachement à tout ça, même si, évidemment, celui-ci à tout les attraits d’une carapace.

Tout ce qu'il faut savoir sur cette série est à retrouver dans cet épisode.

Retrouvez tous les épisodes de cette semaine ici : 

Dans le décor de Woodkid

La lutte des femmes contre la maladie racontée dans 3 podcasts

Alice Coffin et Pauline Harmange : même combat misandre

La vie légendaire de Joséphine Baker sur les planches 

Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Chanter la connerie, c'est tout un art

Puzzle

Comment Albert Dupontel perçoit-il notre société et les cons qui la composent ?

Puzzle

"Ted, drôle de coco" : les cons sont-ils toujours ceux qu'on croit ?

Puzzle

The podcast Puzzle has been added to your home screen.

Nous sommes déjà en octobre et qui dit octobre dit “rose”, pour l’octobre rose. Un mois spécial pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein qui touche encore beaucoup de femmes. A cette occasion, l’équipe de Puzzle a voulu profiter de cette semaine de lancement pour mettre en lumière des femmes fortes ou des militantes à travers le prisme de la culture. A cette occasion, John et Zen vont nous parler d'une des séries les plus importantes de 2020 selon eux : I may destroy you, enfin disponible en intégralité sur OCS.

Une série inspirée de faits réels

"I may destroy you" est une série écrite, produite, co-réalisée et interprétée par Michaela Coel. Un soir, l'actrice et scénariste sort boire un verre avec des amis. Droguée par un inconnu, Michaela Coel est violée. Ce traumatisme personnel est à l'origine de la série "I May Destroy You", qu'elle a écrite et coréalisée, et dans laquelle la comédienne désormais âgée de 32 ans incarne Arabella, jeune autrice à succès, icône de sa génération, qui vit le même viol.



Un chef d'oeuvre

Malgré la violence du sujet, on ne suffoque jamais. Michaela, comme Arabella, son personnage à l’écran, écrit comme une funambule. La dramaturgie n’est jamais exacerbée, il n’y a aucun pathos, ni manichéisme facile. Le tout porté par le caractère du personnage principal incarnée par Michaela Coel, qui crève l’écran, et qui apporte une sorte de détachement à tout ça, même si, évidemment, celui-ci à tout les attraits d’une carapace.

Tout ce qu'il faut savoir sur cette série est à retrouver dans cet épisode.

Retrouvez tous les épisodes de cette semaine ici : 

Dans le décor de Woodkid

La lutte des femmes contre la maladie racontée dans 3 podcasts

Alice Coffin et Pauline Harmange : même combat misandre

La vie légendaire de Joséphine Baker sur les planches 

Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share
Puzzle

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install