Un crush pour Le loup en slip

Puzzle

0:00
00:04:48
10
10

Un crush pour Le loup en slip

Puzzle

Karen nous parle de la bande dessinée "Le loup en slip", le spin off des "Vieux fourneaux". 

Dans la série, la jeune Sophie relance le fameux théâtre du Loup en slip créé par sa grand-mère. Habile procédé de narration, puisqu’il permet de raconter des petites histoires dans la grande, celle des trois vieux héros. Le Loup en slip, c’est un nom original, ça s’invente pas. Et justement, avant d’être un personnage de livre, il est né dans la vraie vie. Mayana Itoïz, la dessinatrice du Loup en slip, a été inspiré par son fils. Comme beaucoup d’enfant, il avait peur des loups. La solution : un slip ! Parce qu’à moins d’être un véritable monstre, personne ne peut faire peur en slip ! Le théâtre du même nom dans les Vieux Fourneaux, c’est donc un clin d’œil du scénariste Wilfrid Lupano à Mayana Itoïz, parce que dans la vie, en fait, ils vivent ensemble.

Il y a plusieurs niveaux de lectures, à la manière d’un bon Pixar. Avec des mots d’adultes, le Loup en slip fait du bénévolat parce qu’il a choisi d’aider les autres plutôt que de se tuer à travailler, mais il est vu comme un profiteur justement parce qu’il n’a pas un vrai travail. Le problème de l’entraide, c’est que ça nuit au capitalisme ! Capitalisme qui est d’ailleurs représenté dans l’histoire par un insupportable écureuil stockeur de noisettes. Ce qui est très malin, c’est que non seulement, ça permet d’aborder et d’expliquer aux plus jeunes ces sujets très rarement abordés, mais qu’en plus, en tant qu’adulte, ça fait aussi réfléchir.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
Episodes
Date
Durée

Le podcast "Puzzle" a bien été ajouté à votre écran d'accueil !

Karen nous parle de la bande dessinée "Le loup en slip", le spin off des "Vieux fourneaux". 

Dans la série, la jeune Sophie relance le fameux théâtre du Loup en slip créé par sa grand-mère. Habile procédé de narration, puisqu’il permet de raconter des petites histoires dans la grande, celle des trois vieux héros. Le Loup en slip, c’est un nom original, ça s’invente pas. Et justement, avant d’être un personnage de livre, il est né dans la vraie vie. Mayana Itoïz, la dessinatrice du Loup en slip, a été inspiré par son fils. Comme beaucoup d’enfant, il avait peur des loups. La solution : un slip ! Parce qu’à moins d’être un véritable monstre, personne ne peut faire peur en slip ! Le théâtre du même nom dans les Vieux Fourneaux, c’est donc un clin d’œil du scénariste Wilfrid Lupano à Mayana Itoïz, parce que dans la vie, en fait, ils vivent ensemble.

Il y a plusieurs niveaux de lectures, à la manière d’un bon Pixar. Avec des mots d’adultes, le Loup en slip fait du bénévolat parce qu’il a choisi d’aider les autres plutôt que de se tuer à travailler, mais il est vu comme un profiteur justement parce qu’il n’a pas un vrai travail. Le problème de l’entraide, c’est que ça nuit au capitalisme ! Capitalisme qui est d’ailleurs représenté dans l’histoire par un insupportable écureuil stockeur de noisettes. Ce qui est très malin, c’est que non seulement, ça permet d’aborder et d’expliquer aux plus jeunes ces sujets très rarement abordés, mais qu’en plus, en tant qu’adulte, ça fait aussi réfléchir.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
S'abonner Installer Partager

Merci pour votre abonnement !

Pour une meilleure expérience, pensez aussi à installer l'application.

Installer