1917, le film qui se vit comme un jeu vidéo

Puzzle

0:00
00:09:09
10
10

1917, le film qui se vit comme un jeu vidéo

Puzzle

1917 raconte l’histoire de deux soldats britanniques en plein cœur de la première guerre mondiale à qui l’on assigne une mission périlleuse : traverser les lignes ennemies pour porter un message salvateur à une autre unité. 

Si ce film fait déjà parler de lui, c’est pour son pari de mise en scène : comme sa promo n’oublie pas de le rappeler, quitte nous à spoiler certains de ses plus beaux tours de force, tout le film se déroule en un - quasi- unique plan séquence. Cet exercice millimétré est à la mode ces derniers temps : on pense évidemment à Birdman, Gravity, et même le jeu vidéo s’y est récemment essayé avec God of War. 

C’est une nouvelle porte qui s’ouvre aux réalisateurs pour raconter leurs histoires. 

Quand on ne peut plus se reposer sur le montage et ses cuts, chaque mouvement de caméra devient un outil de narration vital. 

Dans 1917, la caméra est donc totalement libre et aurait tout le loisir de se balader, elle pourrait se montrer complètement omnisciente, pourtant elle prend plutôt le rôle d’un troisième soldat. elle reste aimantée à ses deux personnages et dévoile rarement plus que leurs champ de vision. Elle se place d’ailleurs souvent dans leurs dos comme dans ces jeux vidéos à la troisième personne. 1917 fait penser en permanence à un jeu vidéo. 

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
Episodes
Date
Durée

Le podcast "Puzzle" a bien été ajouté à votre écran d'accueil !

1917 raconte l’histoire de deux soldats britanniques en plein cœur de la première guerre mondiale à qui l’on assigne une mission périlleuse : traverser les lignes ennemies pour porter un message salvateur à une autre unité. 

Si ce film fait déjà parler de lui, c’est pour son pari de mise en scène : comme sa promo n’oublie pas de le rappeler, quitte nous à spoiler certains de ses plus beaux tours de force, tout le film se déroule en un - quasi- unique plan séquence. Cet exercice millimétré est à la mode ces derniers temps : on pense évidemment à Birdman, Gravity, et même le jeu vidéo s’y est récemment essayé avec God of War. 

C’est une nouvelle porte qui s’ouvre aux réalisateurs pour raconter leurs histoires. 

Quand on ne peut plus se reposer sur le montage et ses cuts, chaque mouvement de caméra devient un outil de narration vital. 

Dans 1917, la caméra est donc totalement libre et aurait tout le loisir de se balader, elle pourrait se montrer complètement omnisciente, pourtant elle prend plutôt le rôle d’un troisième soldat. elle reste aimantée à ses deux personnages et dévoile rarement plus que leurs champ de vision. Elle se place d’ailleurs souvent dans leurs dos comme dans ces jeux vidéos à la troisième personne. 1917 fait penser en permanence à un jeu vidéo. 

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
S'abonner Installer Partager

Merci pour votre abonnement !

Pour une meilleure expérience, pensez aussi à installer l'application.

Installer