Qu’est-ce que le confinement ?

Maintenant, vous savez

0:00
00:04:24
10
10

Qu’est-ce que le confinement ?

Maintenant, vous savez

Le confinement est une version relativement plus légère de la quarantaine. Pour rappel mettre quelqu'un en quarantaine signifie isoler quelqu’un de force, le tenir à l’écart pendant une période donnée. L’expression trouve son origine dans la période d’isolement qui était réservée aux personnes ou aux marchandises provenant de pays en proie aux épidémies. Elle durait exactement 40 jours, d'où le terme "quarantaine".

Aujourd’hui, pour lutter contre la propagation d’un virus pandémique et mondial comme celui du COVID 19, l’état impose le confinement massif de la population et cela afin de réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements.

Le dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire. Il implique d’interdire les déplacements sauf dans quelques cas exceptionnels, comme d’aller travailler lorsque le télétravail est impossible, faire des achats de première nécessité ou pour aider les personnes vulnérables. Et ceci uniquement à condition d'être munis d'une attestation.

L’école, la gym, le resto, le théâtre, le ciné... c’est désormais à la maison !!! 

Il ne faut absolument pas envisager le confinement comme une période de vacances ou de laisser aller ! Il faut essayer de garder un vrai rythme: dormir vraiment, se lever et s'habiller, bien manger et faire du sport de préférence à l'intérieur (en suivant les tutos ou les rdv live des coachs qui le proposent), il est essentiel de garder une bonne immunité face au virus. C'est la seule arme à ce jour !

Pensez aussi à limiter le temps accordé aux informations. Les jours vont se succéder et les chiffres vont beaucoup monter. Surtout gardez des plages horaires sans consulter les informations, retirez les notifications des sites d'actualité au besoin.

Pour celles et ceux qui vivent en famille ou en couple : essayer de passer des vrais moment séparés dans deux pièces, pour avoir ensuite le plaisir de se retrouver. Et essayer au maximum de ne pas faire peser votre panique sur l'autre.

Certes ce n’est pas évident d’envisager de faire école à la maison quand rien n’a été anticipé pour le faire, en matière d’équipement par exemple; quand on est pas soi même prof et surtout quand on doit télétravailler au même temps  ! Cependant, les ressources éducatives foisonnent en ligne : le dispositif MaClasse à la maison évidemment, les ressources du CNED avec le réseau Canopé, NationAprenante sur les médias du service public 

et notamment un programme adapté à chaque niveau tous les jours sur France 4, pour aider à réduire aussi la fracture numérique des familles moins connectés. 

Mais attention au bout de plusieurs semaines sans école, il faut penser à organiser des roulements, surtout pour ceux qui travaillent à distance : l'un fait l'école, et l'autre travaille et l'inverse le lendemain. Mais surtout pensez à préserver vos enfants du climat anxiogène des premiers jours de confinement. Ne parlez pas continuellement des chiffres que vous venez de découvrir mais expliquez leurs ce qui se passe. Faites preuve de pédagogie et patience. Vous pouvez aussi « dessiner » le virus avec eux...ça paraît banal, mais ça libère la parole et ça rend le tout moins abstrait pour eux.                                    

Ce confinement est un marathon, et ce sont les personnes seules qui, sur le long terme seront les plus fragiles psychologiquement. Ne pas se contenter de messages écrits. Appeler les personnes de votre entourage que vous savez seuls. Les messages vocaux font très plaisir aussi. Prendre de vraies nouvelles, poser des questions et écouter les réponses. 

Evidemment les apéros, les dîners ou même les fêtes en commun par visio sur HouseParty ou Skype sont précieux pour les gens seuls. 

Pensez également aux personnes âgés placées en maison de retraite, demandez à...  

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Durée

Le podcast "Maintenant, vous savez" a bien été ajouté à votre écran d'accueil !

Le confinement est une version relativement plus légère de la quarantaine. Pour rappel mettre quelqu'un en quarantaine signifie isoler quelqu’un de force, le tenir à l’écart pendant une période donnée. L’expression trouve son origine dans la période d’isolement qui était réservée aux personnes ou aux marchandises provenant de pays en proie aux épidémies. Elle durait exactement 40 jours, d'où le terme "quarantaine".

Aujourd’hui, pour lutter contre la propagation d’un virus pandémique et mondial comme celui du COVID 19, l’état impose le confinement massif de la population et cela afin de réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements.

Le dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire. Il implique d’interdire les déplacements sauf dans quelques cas exceptionnels, comme d’aller travailler lorsque le télétravail est impossible, faire des achats de première nécessité ou pour aider les personnes vulnérables. Et ceci uniquement à condition d'être munis d'une attestation.

L’école, la gym, le resto, le théâtre, le ciné... c’est désormais à la maison !!! 

Il ne faut absolument pas envisager le confinement comme une période de vacances ou de laisser aller ! Il faut essayer de garder un vrai rythme: dormir vraiment, se lever et s'habiller, bien manger et faire du sport de préférence à l'intérieur (en suivant les tutos ou les rdv live des coachs qui le proposent), il est essentiel de garder une bonne immunité face au virus. C'est la seule arme à ce jour !

Pensez aussi à limiter le temps accordé aux informations. Les jours vont se succéder et les chiffres vont beaucoup monter. Surtout gardez des plages horaires sans consulter les informations, retirez les notifications des sites d'actualité au besoin.

Pour celles et ceux qui vivent en famille ou en couple : essayer de passer des vrais moment séparés dans deux pièces, pour avoir ensuite le plaisir de se retrouver. Et essayer au maximum de ne pas faire peser votre panique sur l'autre.

Certes ce n’est pas évident d’envisager de faire école à la maison quand rien n’a été anticipé pour le faire, en matière d’équipement par exemple; quand on est pas soi même prof et surtout quand on doit télétravailler au même temps  ! Cependant, les ressources éducatives foisonnent en ligne : le dispositif MaClasse à la maison évidemment, les ressources du CNED avec le réseau Canopé, NationAprenante sur les médias du service public 

et notamment un programme adapté à chaque niveau tous les jours sur France 4, pour aider à réduire aussi la fracture numérique des familles moins connectés. 

Mais attention au bout de plusieurs semaines sans école, il faut penser à organiser des roulements, surtout pour ceux qui travaillent à distance : l'un fait l'école, et l'autre travaille et l'inverse le lendemain. Mais surtout pensez à préserver vos enfants du climat anxiogène des premiers jours de confinement. Ne parlez pas continuellement des chiffres que vous venez de découvrir mais expliquez leurs ce qui se passe. Faites preuve de pédagogie et patience. Vous pouvez aussi « dessiner » le virus avec eux...ça paraît banal, mais ça libère la parole et ça rend le tout moins abstrait pour eux.                                    

Ce confinement est un marathon, et ce sont les personnes seules qui, sur le long terme seront les plus fragiles psychologiquement. Ne pas se contenter de messages écrits. Appeler les personnes de votre entourage que vous savez seuls. Les messages vocaux font très plaisir aussi. Prendre de vraies nouvelles, poser des questions et écouter les réponses. 

Evidemment les apéros, les dîners ou même les fêtes en commun par visio sur HouseParty ou Skype sont précieux pour les gens seuls. 

Pensez également aux personnes âgés placées en maison de retraite, demandez à...  

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

S'abonner Installer Partager

Merci pour votre abonnement !

Pour une meilleure expérience, pensez aussi à installer l'application.

Installer