Qu'est-ce qu'une digital detox ?

Maintenant, vous savez

0:00
00:03:19
10
10

Qu'est-ce qu'une digital detox ?

Maintenant, vous savez

Une digital detox est un période pendant laquelle une personne restreint son utilisation des ordinateurs et des smartphones dans le but de réduire son stress et de se concentrer sur les interactions sociales dans le monde physique. Et on peut dire que la digital detox est plus que tendance : même les entreprises responsables de notre hyperconnexion en font la promotion.

“Digital Detox” a fait son entrée dans le English Oxford Dictionnary en 2011. Elle correspond à une époque où 26% des adultes américains déclarent être presque constamment sur internet, selon le Pew Research Center. Même l’entreprise Google le reconnaît : “les gens se sentent enchaînés à leurs téléphones”. Il y aurait une pression sociale à la connexion perpétuelle.

C’est pourquoi on a inventé des cures de désintox… pour quitter internet et son téléphone. Ces digital detox naissent aux Etats-Unis et arrivent en Europe dans les années 2010. Des coachs y accompagnent les drogués du téléphone pour apprendre à décrocher. Ca ne se passe pas en hôpital mais plutôt dans des établissements touristiques, notamment des hôtels de luxe ou des chambres d'hôte dans la nature. Les formules proposent des soins relaxants, des massages, de la méditation ou du yoga et il faut compter entre 300 et 500 euros... la nuit.

On l’aura compris c’est la digital detox version managers surconnectés. Dans un tout autre genre, en Chine, on enferme de jeunes addicts aux écrans dans des camps où il doivent suivre un entraînement militaire. Entre ces deux extrêmes, il existe peut-être d'autres moyens pour apprendre à se déconnecter.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
Episodes
Date
Durée

Le podcast "Maintenant, vous savez" a bien été ajouté à votre écran d'accueil !

Une digital detox est un période pendant laquelle une personne restreint son utilisation des ordinateurs et des smartphones dans le but de réduire son stress et de se concentrer sur les interactions sociales dans le monde physique. Et on peut dire que la digital detox est plus que tendance : même les entreprises responsables de notre hyperconnexion en font la promotion.

“Digital Detox” a fait son entrée dans le English Oxford Dictionnary en 2011. Elle correspond à une époque où 26% des adultes américains déclarent être presque constamment sur internet, selon le Pew Research Center. Même l’entreprise Google le reconnaît : “les gens se sentent enchaînés à leurs téléphones”. Il y aurait une pression sociale à la connexion perpétuelle.

C’est pourquoi on a inventé des cures de désintox… pour quitter internet et son téléphone. Ces digital detox naissent aux Etats-Unis et arrivent en Europe dans les années 2010. Des coachs y accompagnent les drogués du téléphone pour apprendre à décrocher. Ca ne se passe pas en hôpital mais plutôt dans des établissements touristiques, notamment des hôtels de luxe ou des chambres d'hôte dans la nature. Les formules proposent des soins relaxants, des massages, de la méditation ou du yoga et il faut compter entre 300 et 500 euros... la nuit.

On l’aura compris c’est la digital detox version managers surconnectés. Dans un tout autre genre, en Chine, on enferme de jeunes addicts aux écrans dans des camps où il doivent suivre un entraînement militaire. Entre ces deux extrêmes, il existe peut-être d'autres moyens pour apprendre à se déconnecter.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
S'abonner Installer Partager

Merci pour votre abonnement !

Pour une meilleure expérience, pensez aussi à installer l'application.

Installer