Qu'est-ce que le blob ?

Maintenant, vous savez

0:00
00:03:15
10
10

Qu'est-ce que le blob ?

Maintenant, vous savez

Le blob est une cellule, qui mange, se déplace et fusionne grâce à ses 720 sexes. Ultra résistant, il est capable d’apprendre et de transmettre des informations. Après l’avoir longtemps ignoré, les chercheurs se penchent de très près sur le blob et ses 1001 promesses.

Le blob, de son nom scientifique Physarum Polycephalum, tire son surnom d’un film de 1958, The Blob, dans lequel un extraterrestre gluant grossit à vue d’oeil en avalant des gens. Cela fait entre 500 millions et 1 milliards d’années que le Blob est sur Terre. Pourtant il a longtemps été ignoré et confondu avec un lichen ou un simple champignon.

Or le blob n'est ni un champignon, ni un végétal, ni un animal mais un organisme unicellulaire, qui a plus de 720 sexes différents ! C’est pourquoi il peut se reproduire très facilement par scission de son noyau et grossit de manière exponentielle. On a déjà observé un blob qui faisait plus d’un kilomètre carré aux Etats Unis ! 

Il existe des milliers d’espèces de blob, de toutes les couleurs, parfois terrestres, parfois aquatiques. Le blob se balade grâce à son réseau veineux, en faisant varier la vitesse de circulation de son cytoplasme dans un sens et dans l’autre. Bon, le blob n’est pas du genre très rapide, il bouge d’un à quatre centimètres par heure.

Pour son alimentation, le blob apprécie les flocons d’avoine, le sucre et le jaune d’oeuf. Il mange par phagocytose, en engouffrant sa nourriture. En revanche, il n’apprécie pas la lumière, le sel ou la caféine. Il est capable de fusionner avec ses copains blob et peut être découpé sans mourir, car il cicatrise très vite. Ajoutons à cela qu’il ne craint pas d’être noyé, ni brûlé et qu’il est capable d’hiberner dans un environnement hostile : bref le blob est presque immortel !

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration

The podcast Maintenant, vous savez has been added to your home screen.

Le blob est une cellule, qui mange, se déplace et fusionne grâce à ses 720 sexes. Ultra résistant, il est capable d’apprendre et de transmettre des informations. Après l’avoir longtemps ignoré, les chercheurs se penchent de très près sur le blob et ses 1001 promesses.

Le blob, de son nom scientifique Physarum Polycephalum, tire son surnom d’un film de 1958, The Blob, dans lequel un extraterrestre gluant grossit à vue d’oeil en avalant des gens. Cela fait entre 500 millions et 1 milliards d’années que le Blob est sur Terre. Pourtant il a longtemps été ignoré et confondu avec un lichen ou un simple champignon.

Or le blob n'est ni un champignon, ni un végétal, ni un animal mais un organisme unicellulaire, qui a plus de 720 sexes différents ! C’est pourquoi il peut se reproduire très facilement par scission de son noyau et grossit de manière exponentielle. On a déjà observé un blob qui faisait plus d’un kilomètre carré aux Etats Unis ! 

Il existe des milliers d’espèces de blob, de toutes les couleurs, parfois terrestres, parfois aquatiques. Le blob se balade grâce à son réseau veineux, en faisant varier la vitesse de circulation de son cytoplasme dans un sens et dans l’autre. Bon, le blob n’est pas du genre très rapide, il bouge d’un à quatre centimètres par heure.

Pour son alimentation, le blob apprécie les flocons d’avoine, le sucre et le jaune d’oeuf. Il mange par phagocytose, en engouffrant sa nourriture. En revanche, il n’apprécie pas la lumière, le sel ou la caféine. Il est capable de fusionner avec ses copains blob et peut être découpé sans mourir, car il cicatrise très vite. Ajoutons à cela qu’il ne craint pas d’être noyé, ni brûlé et qu’il est capable d’hiberner dans un environnement hostile : bref le blob est presque immortel !

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install