Qu'est-ce qu'un Hikikomori ?

Maintenant, vous savez

0:00
00:02:57
10
10

Qu'est-ce qu'un Hikikomori ?

Maintenant, vous savez

Un Hikikomori est une personne vivant enfermée chez elle et ne prenant plus part à la société. Ce phénomène est surtout observé au Japon où il concernerait plus d’un million de personnes. Les autorités locales s’inquiètent de l’augmentation et du sort des hikikomori.

“Hikikomori” signifie “se retirer, se retrancher à l’intérieur de soi même”. La définition officielle du gouvernement nippon est la suivante : un hikikomori est une personne ne s’étant pas rendue à l’école ou au travail pendant au moins six mois et n’ayant eu pendant cette période aucune réelle interaction sociale en dehors du cercle familial. Les hikikomoris ne montrent pas forcément d’autre trouble de la santé mentale et sont rarement suicidaires.

Cette situation peut être due à un départ à la retraite, à une maladie, à des problèmes économiques, de relations sociales, de pression familiale ou à un traumatisme. Pour le sociologue Teppei Sekimizu, la société japonaise à cela de particulier qu’elle met l’accent sur les règles communes et que la valeur d’un individu est basée sur sa capacité à se conformer aux règles de la vie en groupe. Les Hikikomoris sont ceux qui ne rentrent pas dans ce moule et qui s’isolent.

Quand on met un nom sur ce phénomène au début des années 1990 au Japon, cela concerne surtout des jeunes personnes, qui n’arrivent pas à trouver du travail. Mais depuis trente ans, le phénomène se généralise et on observe autant de seniors que de jeunes hikikomori. Parmi les plus de 40 ans, plus de la moitié sont isolés depuis plus de cinq ans et un peu moins de 20% le sont depuis plus de vingt ans. Certains vivent avec leurs parents qui ont parfois 80 ans, et d’autres vivent seules, jusqu’à devenir des "kodokushi", c’est à dire des personnes qui meurent seules, sans que personne ne s’en rende compte, parfois pendant plusieurs mois.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
Episodes
Date
Durée

Le podcast "Maintenant, vous savez" a bien été ajouté à votre écran d'accueil !

Un Hikikomori est une personne vivant enfermée chez elle et ne prenant plus part à la société. Ce phénomène est surtout observé au Japon où il concernerait plus d’un million de personnes. Les autorités locales s’inquiètent de l’augmentation et du sort des hikikomori.

“Hikikomori” signifie “se retirer, se retrancher à l’intérieur de soi même”. La définition officielle du gouvernement nippon est la suivante : un hikikomori est une personne ne s’étant pas rendue à l’école ou au travail pendant au moins six mois et n’ayant eu pendant cette période aucune réelle interaction sociale en dehors du cercle familial. Les hikikomoris ne montrent pas forcément d’autre trouble de la santé mentale et sont rarement suicidaires.

Cette situation peut être due à un départ à la retraite, à une maladie, à des problèmes économiques, de relations sociales, de pression familiale ou à un traumatisme. Pour le sociologue Teppei Sekimizu, la société japonaise à cela de particulier qu’elle met l’accent sur les règles communes et que la valeur d’un individu est basée sur sa capacité à se conformer aux règles de la vie en groupe. Les Hikikomoris sont ceux qui ne rentrent pas dans ce moule et qui s’isolent.

Quand on met un nom sur ce phénomène au début des années 1990 au Japon, cela concerne surtout des jeunes personnes, qui n’arrivent pas à trouver du travail. Mais depuis trente ans, le phénomène se généralise et on observe autant de seniors que de jeunes hikikomori. Parmi les plus de 40 ans, plus de la moitié sont isolés depuis plus de cinq ans et un peu moins de 20% le sont depuis plus de vingt ans. Certains vivent avec leurs parents qui ont parfois 80 ans, et d’autres vivent seules, jusqu’à devenir des "kodokushi", c’est à dire des personnes qui meurent seules, sans que personne ne s’en rende compte, parfois pendant plusieurs mois.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
S'abonner Installer Partager

Merci pour votre abonnement !

Pour une meilleure expérience, pensez aussi à installer l'application.

Installer