Qu'est-ce que le cyberharcèlement ?

Maintenant, vous savez

0:00
00:02:57
10
10

Qu'est-ce que le cyberharcèlement ?

Maintenant, vous savez

Le cyberharcèlement est pratiqué via internet. il consiste à affaiblir une personne en diffusant des propos insultants, obscènes et menaçants, de manière répétée. Bien que tout le monde puisse être victime de cyberharcèlement, les jeunes et les enfants sont tout particulièrement sujets à ces pratiques, qui peuvent mener jusqu’au suicide.

Quels souvenirs avez-vous de la cour de récréation ? Les jeux, la joie et la naïveté ? Ou bien l’enfer d’un monde déjà hostile ? Pour certains enfants, l’école a toujours été un lieu de harcèlement, souvent en raison d’une différence : une religion, une identité de genre, une origine ou un handicap par exemple. Alors quand sonnait la cloche en fin de journée, les enfants pouvaient trouver chez eux un havre de paix, loin de toute intimidation.

Le problème depuis le début des années 2000, c’est que la récréation ne s’arrête jamais. Sur Instagram, Snapchat, Twitter ou Facebook, tout le monde reste connecté, jusque dans son lit, et le harcèlement ne connaît plus de frontières. Le cyberharcèlement peut se manifester par la création de faux profils, la diffusion de rumeurs, de messages d’insultes, de photos dans des groupes privés ou publics. Avec internet, en quelques secondes, ces messages atteignent le plus grand nombre.

wow c’est chaaaud je viens de recevoir la photo des seins d’une meuf du lycée, son ex l’a affichée sur tous les réseaux

Le revenge porn par exemple est l’un des nombreux aspects du cyberharcèlement. Et c’est grave, car le cyberharcèlement provoque perte de confiance en soi et anxiété chez ses jeunes victimes. Les conséquences sociales et psychiques sont lourdes, elles peuvent aller jusqu’au suicide. En 2012, la canadienne Amanda Todd a 17 ans lorsqu’elle met fin à ses jours. Peut avant sa mort, elle publie une vidéo sur youtube où elle explique à l’aide de post-its, le harcèlement dont elle était victime depuis des années et l’horreur qu’était devenue sa vie. D’après un rapport de l’ONG Ditch The Label, une victime de harcèlement sur dix fait une tentative de suicide. 

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
Episodes
Date
Durée

Le podcast "Maintenant, vous savez" a bien été ajouté à votre écran d'accueil !

Le cyberharcèlement est pratiqué via internet. il consiste à affaiblir une personne en diffusant des propos insultants, obscènes et menaçants, de manière répétée. Bien que tout le monde puisse être victime de cyberharcèlement, les jeunes et les enfants sont tout particulièrement sujets à ces pratiques, qui peuvent mener jusqu’au suicide.

Quels souvenirs avez-vous de la cour de récréation ? Les jeux, la joie et la naïveté ? Ou bien l’enfer d’un monde déjà hostile ? Pour certains enfants, l’école a toujours été un lieu de harcèlement, souvent en raison d’une différence : une religion, une identité de genre, une origine ou un handicap par exemple. Alors quand sonnait la cloche en fin de journée, les enfants pouvaient trouver chez eux un havre de paix, loin de toute intimidation.

Le problème depuis le début des années 2000, c’est que la récréation ne s’arrête jamais. Sur Instagram, Snapchat, Twitter ou Facebook, tout le monde reste connecté, jusque dans son lit, et le harcèlement ne connaît plus de frontières. Le cyberharcèlement peut se manifester par la création de faux profils, la diffusion de rumeurs, de messages d’insultes, de photos dans des groupes privés ou publics. Avec internet, en quelques secondes, ces messages atteignent le plus grand nombre.

wow c’est chaaaud je viens de recevoir la photo des seins d’une meuf du lycée, son ex l’a affichée sur tous les réseaux

Le revenge porn par exemple est l’un des nombreux aspects du cyberharcèlement. Et c’est grave, car le cyberharcèlement provoque perte de confiance en soi et anxiété chez ses jeunes victimes. Les conséquences sociales et psychiques sont lourdes, elles peuvent aller jusqu’au suicide. En 2012, la canadienne Amanda Todd a 17 ans lorsqu’elle met fin à ses jours. Peut avant sa mort, elle publie une vidéo sur youtube où elle explique à l’aide de post-its, le harcèlement dont elle était victime depuis des années et l’horreur qu’était devenue sa vie. D’après un rapport de l’ONG Ditch The Label, une victime de harcèlement sur dix fait une tentative de suicide. 

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
S'abonner Installer Partager

Merci pour votre abonnement !

Pour une meilleure expérience, pensez aussi à installer l'application.

Installer